ACTUALITÉS

DéFI demande une réunion d’urgence des Ministres compétents de la FWB, de Bruxelles et de la Wallonie pour que cesse cette mascarade
Le lundi 4 février 2019

C’est avec stupéfaction que DéFI a pris connaissance de l’adoption en première lecture de la mesure visant à soutenir les étudiants wallons qui fréquentent une institution wallonne et « kotent » loin de chez eux en leur octroyant une prime annuelle de 1.000 €. Pour DéFI cette mesure totalement inégalitaire et protectionniste, est la preuve par l’absurde de ce qu’il ne faut surtout pas faire, et du danger que représente la régionalisation de l’enseignement.

Le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles doit siffler la fin de la récréation et réunir d’urgence les ministres wallons et bruxellois compétents pour empêcher qu’une telle mesure discrimine non seulement les Wallons entre eux, mais également les Bruxellois et les Wallons qui sont de factoencouragés à choisir un établissement situé uniquement sur leur territoire régional. Ceci pose beaucoup de problèmes notamment pour les établissements qui se sont spécialisés dans un enseignement (art, cinéma, médecine vétérinaire, …) et qui n’existent tantôt qu’à Bruxelles, tantôt qu’en Wallonie.

Comme le réclamait la FEF (Fédération des Etudiants Francophones), DéFI invite la Fédération Wallonie-Bruxelles à intervenir à travers l’octroi de bourses d’études correctement financées et à tenir compte des revenus des parents pour rendre le système le plus juste possible.On ne peut accepter ces différences de traitement ! Les Régions doivent coopérer en matière d’enseignement en réunissant d’urgence les ministres compétents de la FWB, Bruxelles et la Wallonie.Elles doivent également continuer à se montrer ouvertes l’une envers l’autre. Pour rappel, la STIB a rendu les abonnements scolaires quasi-gratuits pour TOUS les étudiants, dès lors qu’ils disposent d’une simple attestation de fréquentation scolaire, sans condition de territorialité lié au domicile.

Emmanuel De Bock, député DéFI au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, interpellera ce mercredi 6 février lors des débats d’actualité, le Ministre-Président et le Ministre de l’Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et vendredi 8 février son homologue Ministre-Présidente Fadila Laanan sur les mesures prises pour renforcer le rôle de la Fédération et ne pas prendre les jeunes étudiants wallons et bruxellois en otage.

Dans la même rubrique
DéFI votera en faveur de la proposition de loi présentée par le monde académique
DéFI votera en faveur de la proposition de loi présentée par le monde académique
Découvrez les priorités de DéFI
Découvrez les priorités de DéFI
Réforme des provinces : DéFI dénonce la décision du Gouvernement wallon !
Réforme des provinces DéFI dénonce la décision du Gouvernement wallon !
DéFI entre au conseil Provincial de Namur avec 2 élus
DéFI entre au conseil Provincial de Namur avec 2 élus
Programme Provincial DéFI Namur
Programme Provincial DéFI Namur
A VOS AGENDAS : Les apéros DéFI province de Namur
A VOS AGENDAS : Les apéros DéFI province de Namur