ACTUALITÉS

Province de Namur : 1,2 M° € pour la relance
Le mercredi 8 juillet 2020

La crise du COVID-19 a eu de lourdes conséquences sur la santé d’un grand nombre de nos citoyens mais aussi sur toute une série de secteurs. Parmi eux, nous comptons les activités touristiques et culturelles mais également les producteurs et commerçants locaux qui ont été fortement sollicités durant cette période. Il était impératif d’apporter des solutions efficaces assurant l’avenir des initiatives du namurois. A l’heure d’aujourd’hui, une prise de position claire vers une transition durable s’impose d’elle-même. 

Pour répondre aux multiples attentes de ces secteurs, la majorité provinciale (MR-Cdh-DéFI) a décidé de mobiliser pas moins d’1,2 million € au travers d’un plan de relance stratégique. C’est dans cette ligne de conduite que nos élus se sont exprimés, d’une part au Conseil provincial par la voix du chef de groupe DéFI Patrick Pynnaert et d’autre part au Collège grâce à notre Député Amaury Alexandre, afin de rappeler l’importance de veiller à la pérennisation de la consommation responsable, en particulier chez nos producteurs locaux. Il en va de même en terme d’infrastructures cyclables permettant des déplacements domicile-travail en mobilité douce de manière sécurisée et confortable.

Deux axes en particuliers :

  1. Le vélo :
    Durant le confinement, beaucoup de citoyens se sont tournés massivement vers le vélo afin de remplacer l’usage de la voiture ou des transports en commun. Pérenniser cet effort nous parait primordial. Raison pour laquelle nous allons nous atteler à identifier un maillage intelligent de mobilité douce ou encore améliorer la signalétique pour assurer une meilleure sécurité des usagers.
  2. Consommer local :
    Ici aussi, le COVID-19 a insuffler de nouvelles habitudes chez toute une série de consommateurs. Pour les inscrire dans la durée et ainsi favoriser une alimentation saine et durable, nous proposons dès lors de mettre en place, outre des plateformes de vente en ligne, un système de « carte de fidélité » visant à « fidéliser » les clients de ces commerçants et producteurs locaux. Un projet qui pourra également être décliné dans le secteur culturel et touristique via des pass.

Outre les mesures évoquées ci-dessus, ce plan de relance – que DéFI salue et soutient avec enthousiasme – comprend :

  • Un soutien des artistes et techniciens du spectacle et de l’événementiel
  • Le maintien des subsides aux évènements culturels qui ont dû être annulés
  • Une aide de crise aux associations médico-sociales
  • Un soutien aux élèves des écoles provinciales afin qu’ils soient prêts à reprendre dans de bonnes conditions d’apprentissage à la rentrée
  • La création d’un helpdesk pour les acteurs public et associatif
  • La réalisation d’un baromètre sociéconomique de la province
  • L’accompagnement de 70 petites entreprises exclusivement orientés Horeca
  • L’accompagnement de 15 entreprises dans la digitalisation (commerces et horeca).

Retrouvez de plus amples informations sur le site web de notre Député provincial Amaury Alexandre qui sera chargé de mettre en oeuvre ces différents projets.

Dans la même rubrique
Sport : nos clubs survivront-ils au virus ?
Fédération Wallonie-Bruxelles Sport : nos clubs survivront-ils au virus ?
“Le secteur privé crevait de faim pendant la crise et a été complètement oublié par la ministre de la petite enfance”
Journée des accueillants d’enfants “Le secteur privé crevait de faim pendant la crise et a été complètement oublié par la ministre de la petite enfance”
La majorité gembloutoise se range à la proposition de DéFI de construire une nouvelle piscine
Province de Namur La majorité gembloutoise se range à la proposition de DéFI de construire une nouvelle piscine
« Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui »
déclaration gouvernementale "Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui"
La majorité gembloutoise se range finalement à la proposition de DéFI
La majorité gembloutoise se range finalement à la proposition de DéFI
Elio réchauffe les plats : du plan Marshall 4.0, il passe à Get Up Wallonia !
Wallonie Elio réchauffe les plats : du plan Marshall 4.0, il passe à Get Up Wallonia !